Souvent les arbres

SOUVENT LES ARBRES
me tirent par le cœur
SOUVENT LES ARBRES
m’attrapent par l’enfance
SOUVENT LES ARBRES
me tiennent par l’écorce
Ils me tendent les bras
ou me font des grimaces
PARFOIS LES ARBRES
veulent s’éloigner de moi
PARFOIS LES ARBRES
me désertent
Je sens tomber mes feuilles
se hérisser ma peau
et se glacer ma sève.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.