Herbier de mots

Une sortie botanique avec une spécialiste, Mireille Tronc
Des amateurs de plantes, de jardins, d’herbes sauvages
Un site : la Plaine de l’Abbaye ; un lieu, la maison de Sigrun Reinekin.
Une association « Vivre la plaine de l’Abbaye »
Des textes qui constituent une manière d’herbier poétique
Incitation, recueil des textes : Guillemette de Grissac

Herbier Sigrun juin 18

Coquelicots

Coquelicots qui vagabondent
A la ronde des chemins
Pétales rouges voltigent joyeux

                 Léger parmi les graminées.                      

Medicago orbicularis

Luzerne, luserna
Tes graines petites lumières,
Tes Spires m’ont enchantées
Seras-tu mon bijou ?

  Bryone

Vrilles, spires, spirales,
Dans quel sens on tourne ?
Droite-gauche gauche-droite,
Cette valse me tourne la tête.

 Silène

Silène petite fée blanche
compagnonne des chemins
Tu as le ventre rond
bondé de graines grosses.

Vicia bithynica

Fleur papillon rouge et bleu,
Tu portes un étendard, des ailes
une carène comme un bateau,
Vas-tu grimper très haut?

Herbier Mado juin 18

Fleur de lumière

 Flamboyante  fragile  éphémère

                                           Joli coquelicot

                                        Un souffle  passe et  tu  trembles

Guillemette, Plaine de l’abbaye, mai 18

Suffit d’un coquelicot pour allumer la flamme
du désir d’être heureux Même un bonheur fragile
comme des pétales  froissés
Toute la vie est ponctuée de rouge

Genet à balai genet d’Espagne
docile et parfumé
Ajonc
une armée rebelle court dans les vallons

Tout l’univers dans une goutte d’eau
et d’abord le soleil
trois diamants
sur un seul pétale de rose

Prêt à l’envol
ses ailes translucides s’agitent
le rouge éclate
Privé de ciel
sur sa tige le coquelicot palpite.

Guillemette Herbier de mots, 23 mai 18

A la loupe ne rien manquer
de l’invisible des herbes
Voir le duvet des feuilles l’éperon de la centranthe
Ne pas louper surtout son cœur vivant

Enfermé Compagnon blanc?
Mais non il ignore les clôtures
Que ta liberté soit la nôtre, ami compagnon !

Laurier
Victoire ou poison
Gloire des guerriers ou bouquet pour la soupe ?

Valérie, Herbier mai 18                 

Fleurs et herbes dans le soleil
pas sur le chemin
la pluie pour demain

minuscules découvertes

immensément petits
les détails que je bataille
à rappeler à mon souvenir

l’herbier sera trace
images et mots mêlés
quand je serai face
images et mots mêlés
à la mémoire ternie.

Étoiles Nature, Martine, juin 18

Fleurs, étoiles terrestres
délicates,
savoureuses
Je vous aime

Tragopogon pratensis, salsifis des prés

Lise, Herbier, mai 18

Navet du Diable
Vit et brionne
Navet du Diable
Vibrionne  

Fleur sucrée
Sucre d’orge
Enfance 

Nature
oeuvre
Ecoutez le silence

Tout doucement
Le printemps
Avance
Un pas après l’autre

Champs de blé
Abreuvé de pluies rapides
Havre de paix
sigrunesque

Toutes ces fleurs écloses
dans le vent printanier
Eclats de rire. 

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.